Carte Saint Martin Caraibes

carte saint martin
carte saint martin

Au fil de la colonisation européenne, depuis 1633, la végétation originelle qui couvrait l'île a été totalement dégradée par les activités humaines comme les agricultures successives, la création de pâturages par brûlis et l'exploitation des arbres pour la construction ou la fabrication de charbon de bois.

 

Aujourd'hui, en dehors des zones urbanisées, le couvert végétal est fait de forêts secondaires plus ou moins xérophiles selon l'exposition et l'altitude, de taillis secs et épineux d'acacias et de restes de savanes dominées par les hautes herbes de Guinée (Panicum maximum). Espèces d'arbres de la forêt: Gommier blanc, gommier rouge, acajou, gaïac, etc.

La faune mammifère sauvage est limitée aux chauve-souris (cinq espèces), au racoon, à la mangouste, aux rats et souris.

L'avifaune compte plus d'une centaine d'espèces (marines, littorales, terrestre).

En tant que reptiles, il y a des tortues charbonnières, des lézards, des gekkos, des iguanes et deux espèces de micro serpents inoffensifs. Ajoutons les amphibiens avec deux espèces de grenouilles soit la minuscule "coqui" et l'invasive grosse rainette de Cuba.

Comme partout sur terre le groupe des arthropodes (dont les insectes) est le plus riche en diversité. Les plus visibles sont les papillons. Pour les habitants, les insectes les plus pénibles au quotidien sont les moustiques (4 espèces dont l'Aedes aegypti vecteur de la dengue et du paludisme) et les blattes. Lors des randonnées attention aux guêpes. Les arachnophiles y trouveront de belles araignées, scolopendres et amblypyges.